Juventud - création mars 2020

Juventud - création mars 2020

JUVENTUD est un spectacle de « danse-jonglage » qui s’appuie sur la physicalité circassienne pour mettre en danse un groupe de cinq jongleurs.

Avec le mouvement futuriste comme point de départ esthétique et impulsions du travail chorégraphique, JUVENTUD creuse dans la force de la jeunesse, son énergie, son goût du jeu et de la vitesse, son aspiration à l’accélération, au changement.

Variation multiple de cohabitation et d’organisation entre cinq individus, la pièce jongle avec les dynamiques, les frottements, les contrastes. Pour une manifestation progressive de la liberté dans le mouvement, dans la circulation, où la beauté ne se cherche pas dans l’ordre et la perfection, mais dans une complexité bâtarde et de plus en plus collaborative dans laquelle l’individuel n’efface pas le groupe – et inversement.

NOTE D'INTENTION
Le jonglage de groupe et la « danse-jonglage » (comme on a pu dire « dansethéâtre ») : deux axes de travail de cette recherche entamée en 2015 avec pour impulsion d’origine de ne pas envisager la jonglerie comme une démonstration de virtuosité, mais comme vecteur d’un langage scénique plus large avec ses enjeux formels et dramaturgiques, dont le tandem animalité-machine, la relation particulièrement intime du jongleur à « son » objet, et la relation du jongleur au groupe (relation presque « contre-nature » dans la perception « classique » de sa discipline).
(...)
Au cours de cette recherche, j’ai lu le Manifeste futuriste, publié au début du XXe siècle – un de ces « hasards heureux » comme on dit. J’ai trouvé dans ce texte complexe et contradictoire, une force nouvelle, une base d’inspiration qui venait donner un contexte à la fois poétique, esthétique et politique à ce travail de recherche entre jonglage et danse.

En lisant ce texte de Marinetti, certains mots, certaines phrases et images résonnaient en moi, faisant écho à la fois à l’énergie qui pouvait se dégager du travail plateau et à ma propre impression face au futur. En contextualisant son contenu, je me suis identifié à certains de ses questionnements et à son regard sur la révolution industrielle et technique de son temps. Cependant, les directions et thèmes brassés dans ce texte sont vastes, j’ai donc cherché une « synthèse » qui puisse être vecteur des éléments dramatiques d’un projet que je pourrais pleinement défendre, et qui puisse aussi entrer en résonance avec le travail de recherche que je mène avec les jongleurs. Cette synthèse, je l’ai trouvée dans les mots « vitesse » (ou plus exactement « accélération ») et « jeunesse ». Dans d’autres mots aussi, sous forme de dualités : ordre/chaos, courbes/lignes, animal/machine, individualité/rouage.

Pour JUVENTUD, je veux rester dans une certaine abstraction dans le discours et me concentrer avant tout sur travail physique et esthétique. J’utiliserai le jonglage comme vecteur d’expression, la danse pour dessiner l’espace, le texte pour jouer avec le discours, le son pour le souffle et l’énergie, la vidéo et les lumières pour compléter le propos et l’esthétique du plateau.

Distribution

Metteur en scène – Chorégraphe : Nicanor De Elia
Dramaturge : Olivier Hespel
Création sonore : Giovanni di Domenico
Création vidéo et lumière : Guillaume Bautista
Jongleurs-Danseurs : Juan Duarte Mateos, Lucas Castelo Branco, Nahuel Desanto, Gonzalo Rodriguez Fernandez, Walid El Yafi
Régie lumière : Florence Richard
Production-diffusion: Estelle Saintagne/ Acolytes
Administration : Luz Fernandez / Le Chalumeau

Partenaires
Coproducteurs
Mars – Mons, Arts de la scène (BE)
Espace Catastrophe – Centre International de Création des Arts du Cirque (BE)

Accueils en résidence 
Maison des Jonglages, Scène Conventionnée La Courneuve (FR)
La Grainerie – Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance (FR) 
Theater Op de Markt-Dommelhof (BE)
Circuscentrum (BE) 
Latitude50 (BE) 

Contact diffusion: 

Estelle Saintagne
estelle.saintagne@acolytes.asso.fr
La Grainerie 61, rue St Jean F-31130 Balma
T + 33 (0)5 61 24 62 45
www.acolytes.asso.fr

AGENDA