Nicanor De Elia

Nicanor De Elia

D’origine argentine, Nicanor de Elia signe depuis qu'il a 20 ans, diverses créations pour la salle et l’espace public, dont Vulnerables a las moscas, Le voyageur immobile et Cooperatzia avec le Collectif G.Bistaki dont il est co-fondateur.

En 2009, il crée le Garage29, lieu de création et espace de résidence à Bruxelles. Il y organise des stages et workshops avec des chorégraphes d'envergure internationale comme Damien Jalet, David Zambrano, Lisi Estaras, Anton Lachky, Martin Kilvadi, ..

Dans ce cadre, il signe deux créations Monsters, et Le départ des Hesperiens, un documentaire-fiction en collaboration avec les Halles de Schaerbeek.

Il collabore avec Claudio Stellato, en 2015 pour la création BANG pour l’ESAC (École

Supérieure des arts du cirque, Bruxelles). Il est également invité pour signer la mise en scène de Cordes du circassien Alexis Rouvre (2014), ou pour être regard extérieur sur La Baleine volante de la compagnie Rasoterra (2014) et le projet Precipicio de Vanina Fandiño et Eleonora Gimenez (2017).

Depuis 2015, il s’intéresse particulièrement au jonglage et à sa relation au mouvement, créant une nouvelle technique d’improvisation qu’il nomme « Copyleft », et choisit un groupe de jongleurs avec lesquels il avance dans le développement de cette technique. De ce travail de recherche naissent deux spectacles : Copyleft, pour l’espace public qui a fait sa première à la Maison des jonglages (2018), et Juventud– forme courte, créée en co-présentation aux festivals XS et UP !, au Théâtre national de Bruxelles (mars 2018).

Entre-temps, Nicanor signe diverses mises en scène circassiennes autour du jonglage, Il intervient régulièrement en jonglage et danse dans les écoles supérieure de cirque, théâtre et danse européennes : Brutal, commande du festival Rencontre des Jonglages (Maison des Jonglages à Paris) qui réunit les élèves de quatre grandes écoles de cirque françaises (CNAC, Lido, ENACR, Académie Fratellini) ; une création collective, Place de la Fraternité, à la Courneuve, avec une cinquantaine de jongleurs ; Cardumen  à l’occasion des 10 ans de la FEDEC (Fédération des Écoles de Cirque), réunissant l’ESAC et le LIDO, au Festival de cirque actuel d’Auch. En février 2019, il crée One, le spectacle de la 4e année de CODARTS, école de cirque de Rotterdam.

Actuellement, Nicanor est en phase de production pour JUVENTUD (premières en mars 2020 au Festival Up ! à Bruxelles), il tourne avec Copyleft et Cooperatzia, et il est en création de Bel Horizon du Collectif G.Bistaki (première septembre 2019 en Norvège).

 

Spectacles de la compagnie

AGENDA